Matos vélo, actualités vélo de route et tests de matériel cyclisme

Webzine - Actualités vélo de route et tests de matériel, équipements, GPS, périphériques et accessoires cyclistes.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Squirtlube

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 17 novembre 2015

CeramicSpeed noue un partenariat avec Squirt Lube

CeramicSpeed-Squirtlube-001.jpg

La marque danoise CeramicSpeed vient d'annoncer qu'elle livrera désormais ses chaines UFO (Ultra Fast Optimization) avec la solution de lubrification Squirt Lube, pour prolonger encore les effets du traitement UFO.

Un choix pas étonnant quand on sait que CeramicSpeed avait fait l'acquisition en mai 2015 de la partie optimisation des chaines du laboratoire indépendant Friction Facts.

Ce même laboratoire indépendant qui avait conclu que le Squirt Lube était le meilleur des lubrifiants. Le traitement UFO n'ayant qu'une durée de vie de quelques centaines de kilomètres au mieux, les cyclistes pourront continuer à obtenir les meilleures performances possibles avec le Squirt Lube.

Lire la suite...

mercredi 21 janvier 2015

Squirt lube spécial neige et températures négatives

Squirtlube-150-002.jpgSquirtlube-low-temp.jpgVous avez sans doute déjà entendu parler du Squirt lube, ce lubrifiant spécifique qui offre deux propriétés très intéressantes :

  • laisse la chaine propre même après plusieurs centaines de kilomètres
  • est le lubrifiant qui disperse le moins d'énergie

Je l'avais d'ailleurs testé ici. Mais un lecteur québecois m'avait fait remonter un souci par très grand froid. Passé -10°, la chaine devenait bruyante.
Squirt propose d'ores et déjà une solution avec ce Squirt Low-temp spécial grands froids et neige. Une solution qui semble donner des résultats encore meilleurs côté rendement !

Lire la suite...

lundi 22 décembre 2014

Squirtlube après 2h sous la pluie et par -10 degrés

Squirtlube-pluie-001.jpgSquirtlube-150-004.jpgJe ne présente plus le Squirtlube, cette cire qui permet de lubrifier la chaine et que j'avais testé en mai dernier.

Au bout de 1600kms, j'avais fait un premier point mais certains m'avaient indiqué qu'il était dommage de ne pas avoir de photos de la chaine après une sortie sous la pluie. Etant sorti sous l'eau pendant 2h la semaine dernière, voici quelques clichés, mais aussi une remontée d'un lecteur canadien (plus précisément du Québec) sur les limites du Squirtlube par très grand froid. Des températures par lesquelles on a peu souvent l'occasion de rouler en France, mais il me semble important de partager cette expérience.

Lire la suite...

mardi 26 août 2014

Résultats du Squirtlube 3 mois et 1620kms plus tard

Squirtlube-1620kms-003.jpgSquirtlube-1620kms-004.jpgIl y a 3 mois, j'ai testé un lubrifiant pour chaine, le Squirtlube, qui a la propriété notamment de permettre de conserver une chaine propre.

Certains m'ont écrit pour m'indiquer que contrairement à ce que j'avais annoncé, ils n'avaient pas obtenu le résultat escompté et que le chaine s'est noircie rapidement, au bout de deux à trois sortie après application.

Vous avez donc, ce qui est normal, douté du produit mais aussi de mon objectivité. Voici donc les photos de ma chaine et ma cassette après plus de 1600kms d'utilisation de Squirtlube.

Lire la suite...

vendredi 30 mai 2014

Test du lubrifiant Squirtlube

Squirtlube-150-004.jpgLorsque j'avais lu un article américain sur ce lubrifiant qui avait le pouvoir de maintenir la chaine propre mais qui permettait aussi un meilleur rendement (environ 3 watts), j'ai tout de suite été interpellé et j'ai voulu en savoir plus.

Non pas pour le gain de 3 watts qui, même s'il est toujours bon à prendre, ne changera en rien mes performances (peut par contre intéresser les cyclistes professionnels à la recherche des fameux gains marginaux), mais plutôt pour le côté "chaine propre" tout le temps tout en étant parfaitement lubrifiée. De plus Squirtlube est adapté à toutes les conditions. Qu'il pleuve ou qu'il fasse sec, pas besoin de se poser la question "quelle huile vais-je utiliser ?".
Le distributeur français m'a donc fait parvenir ce lubrifiant sec afin que je puisse en avoir le cœur net. Verdict après plusieurs centaines de kilomètres.

Lire la suite...