Pour cette S-Works Vent, l'équipe s'est appuyée sur la semelle en carbone FACT Powerline développée pour le S-Works EXOS, sur laquelle beaucoup de matière avait déjà été retirée sans perdre en rigidité.

Ne restait aux équipes qu'à transposer ce qui avait été fait au niveau ce la semelle au niveau de la tige, à savoir retirer un maximum de matière pour laisser passer un maximum d'air, sans perdre en maintien et en rigidité.

La solution du tricot (KNIT) que l'on voit sur nombre de chaussures a bien sûr était étudié, mais a de trop nombreux désavantages pour les personnes en charge du projet : trop d'étirement du matériau, retient trop d'eau, ...

La solution retenue, c'est le Dyneema Mesh, qui offre une excellente ventilation tout en restant souple mais ne s'étire pas. Remplacer sur la S-Works 7 le Dyneema par du Dyneema Mesh permet de gagner environ 15 degrés au niveau des pieds lors de tests effectués sur des journées à 37°C.

Le maillage technique place la ventilation exactement là où elle est nécessaire, tandis que le Dyneema - 15 fois plus résistant que l'acier et plus léger que le carbone - renforce le maillage.

Deux ouvertures à l'avant du pied sont parfaitement positionnées pour laisser l'air pénétrer dans la zone des orteils, l'air est ensuite évacué par la tige en mesh et les ports de la semelle extérieure.

Specialized a aussi travaillé sur la gestion de l'humidité. Les S-Works Vent permettent de gagner 10% d'humidité dans la chaussure. Le poids est annoncé à 223g en taille 42.

La S-Works Vent offre une tige en maille technique aérée, deux entrées d’air pour les orteils et une semelle extérieure ventilée.

Tarif : 399.90€