Présentation

Le maillot orange se marie parfaitement au cuissard bleu marine, créant ainsi un contraste très sympathique.

Pour les adeptes de la sécurité et de la visibilité à tout prix, cela permet d'être vu où que vous rouliez, le cuissard restant par exemple visible même en étant le long d'un champ de blé. Mais si vous n'aimez pas ce mélange de coloris, MAAP propose aussi le cuissard Team EVO en noir ouvert olive et le maillot Evade Pro est quant à lui proposé en pas moins de 6 coloris, allant du jaune au noir en passant par du bleu marine ou blanc "brouillard".

Côté "fitting" ou taillant en bon français, MAAP a clairement basé cette collection premium pour des coureurs pas trop rembourrés. Je mesure 1.78m pour 73.5kg, et la taille L pour le maillot aussi bien que pour le cuissard convient, mais il faut tout, ça reste très près du corps et pour certains, il ne faudra pas hésiter pour une taille supérieure.

Le maillot Evade Pro (155€) ressemble beaucoup à un maillot aéro tant il est près du corps et lisse. Son crédo, c'est plus la chaleur, MAAP affirmant qu'il peut être utilisé au-delà de 30°C.

On retrouve une fermeture éclair YKK Vislon Snap Lock et une construction générale qui respire la qualité. A l'arrière, 3 grandes poches et un insert réfléchissant situé au milieu du dos sur la gauche.

Le col est relativement bas. Si le tissu utilisé pour le torse et le dos est "lisse", les manches sont de leur côté gauffrées. Des manches plutôt longues, sans aucun élastique, le tissu gauffré étant suffisamment élastique pour assurer l'accroche sur le bras. A noter que les tissus utilisés sont d'origine italienne et assurent une protection solaire SPF 50+.

Au niveau de la taille, on trouve un ourlet élastique avec imprimé logo en silicone interne. Avec 4cm de largeur, ce dernier devrait assurer une bonne tenue.

Sous les poches, au-dessus de cette bande élastique, un tissu mesh permettra d'évacuer l'air chaud. La construction est propre, avec des coutures bien réalisées. Et comme cela compte tout de même, la fabrication est validée Bluesign, ce qui garantie que les produits sont fabriqués à partir de matériaux fabriqués uniquement à l'aide de produits chimiques et de processus sans danger pour les personnes et l'environnement et que les émissions d'air et d'eau des processus de fabrication sont entièrement propres.

Le cuissard Team Evo (215€) se montre lui aussi très près du corps, plut^pot conçu pour les gabarits assez secs. La marque australienne indique que ce modèle propose une conception ergonomique avec une coupe spécifique aux hommes et un étirement optimal pour passer de l'entraînement à la course en toute transparence.

Reste que même en taille L, il est assez serré et plutôt long au niveau des jambes, ce qui interdit quasiment de passer à la taille supérieure sous peine d'avoir le cuissard qui ressemble plus à un corsaire qu'à un cuissard court.

Ce Team EVO bénéficie d'une peau de chamois multicouche 3D Thermo moulée fabriquée par Elastic Interface qui doit assurer un confort ultime pour les longues journées à vélo, tandis que les perforations découpées au laser devraient permettre une respirabilité maximale quelles que soient les conditions.

Là encore, tous les tissus sont approuvés par Bluesign et fabriqués en Italie et proposent une protection solaire UPF50 +. Les bretelles sont élastiques et sans coutures. Le tissu utilisé dans le dos est très aéré. Sur chaque jambe, on retrouve un marquage MAAP ton sur ton réfléchissant, ainsi qu'un tab derrière chaque cuisse, lui aussi réfléchissant.

Au niveau des jambes, une large bande élastique de 7cm de haut avec pince en silicone imprimée assure la tenue sur la cuisse.

Sur la route

Si j'ai pu tester cette tenue entre 15 et 29°C, c'est par fortes températures que j'ai particulièrement apprécié cette dernière, notamment le maillot qui offre une véritable sensation de fraîcheur, notamment quand on grimpe et qu'il fait lourd. J'ai pu le vérifier sur une sortie par temps lourd (29/30°C) dans des bosses, je n'ai jamais eu besoin d'ouvrir le Zip.

Les manches et la taille tiennent parfaitement en place, même si l'on passe souvent d'une position aéro à de la danseuse pour monter des bosses. Les tissus très élastiques du maillot ne compriment pas malgré le taillant très près du corps, il s'oublie littéralement et ce, même sur de longues sorties.

La respirabilité du tissu est bonne de sorte que même si l'on transpire beaucoup ou que l'on prend une averse, il sèche ensuite très rapidement. Bref, ce maillot justifie pour moi son tarif.

Le cuissard est lui aussi un bon allié pour des sorties de tous types, mais les matériaux utilisés sont plus épais. Si MAAP promet que ces derniers sont très résistants dans le temps, cela leur confère un léger effet compressif, mais qui n'est pas trop soutenu.

L'insert Elastic Interface est très agréable et parfaitement positionné de sorte que l'on peut envisager de longues sorties sans ressentir de douleurs ou irritations à ce niveau. Le seul bémol pour moi vient de l'élastique qui termine les jambes, un poil trop compressif, surtout qu'il est situé très bas, quasiment au niveau du genou. S'il n'est pas blessant, il ne se fait pas oublier et on le sent tout au long des sorties. A mon avis, ce cuissard mériterait d'être plus court de 2cm environ.

Bilan

C'est donc un grand oui pour le maillot Evade Pro (155€) qui se montre très confortable, bien coupé et très aéré, tout en proposant un grand nombre de coloris, dont ce très joli orange qui ne passera pas inaperçu.

Bilan plus mitigé du côté du cuissard Team Evo (215€). Si la construction d'ensemble est bonne, je trouve dommage d'être gêné par les élastiques au niveau des jambes. S'ils offrent un maintien parfait du cuissard même sur de très longues sorties, ils ne se font pas oublier, ce qui à ce prix, est vraiment dommage. A essayer si vous mesurez 1.80m et ne pesez pas plus de 75kg, mais pour les gabarits plus "denses", ce point risque d'être vraiment gênant.

Retrouvez tous les produits de la marque sur le site officel MAAP.