Présentation

Tifosi-Tyrant-2-0-008.jpgTifosi-Tyrant-2-0-002.jpgPrésentées ici avec des montures aspect carbone, les Tyrant 2.0 sont disponibles dans pas moins de 20 combinaisons de couleurs.

Une paire de lunettes légère puisqu'elle n'affiche que 24g sur la balance, de quoi se faire oublier une fois sur le nez.

Pas de surprise côté monture, elle est composée de Grilamid, une matière assez courante désormais sur les lunettes de sport. Un matériau qui combine à la fois solidité, légèreté et bonne résistance aux UV et à la sueur.

Les manchons sur les branches ainsi que le support nasal sont dans une matière hydrophile afin que les lunettes ne glissent pas malgré la transpiration. Le support nasal est ajustable à la forme de votre nez.

Les "écrans" sont bien entendu interchangeables et pourvus d'un large évent dans le but de limiter l'apparition de buée.

Les lunettes sont vendues avec un étui microfibre pour les protéger et qui permet aussi de les nettoyer sans les rayer. Une boîte rigide complète le tout.

Lentilles Smoke Polarized Fototec

Tifosi-Tyrant-2-0-004.jpgComme leur nom l'indique, les lentilles sont légèrement fumées. Elles ne sont donc jamais totalement transparentes.

L'indice de protection UV varie de 2 à 3 en fonction des conditions lumineuses. En effet, le traitement photochromique permet aux lentilles de se teinter plus ou moins en fonction de la lumière ambiante.

Elles seront donc à réserver à des conditions couvertes à lumineuses, mais à ne pas utiliser en cas de faible luminosité.

La transmission de lumière varie de 11.9 à 32.1%. A titre de comparaison, les Rudy Project Agon varient de 16 à 75%. Tifosi annonce un temps de 8s pour passer du plus clair au plus foncé.

Des lentilles réalisées en polycarbonate, résistantes donc aux rayures et aux chocs et offrent une protection UVA et UVB de 100%.

smoke-polar-ltdk.jpgLe "+" de ces lunettes, c'est qu'elles combinent traitement photochromique et traitement polarisant.

La lumière se reflète sur les surfaces brillantes : mer, route … Ce phénomène génère des reflets parasites qui provoquent une gêne et une imprécision visuelle, avec ou sans lunettes. Un verre polarisant possède un filtre qui supprime ces reflets parasites. Ces verres procurent ainsi plus de confort visuel et une vision plus contrastée.

Les couleurs vertes (herbe) et bleues (ciel ou mer) sont en générales nettement plus "flashy" avec des verres polarisants.

Sur la route

Tifosi-Tyrant-2-0-003.jpgPas de surprise en posant les lunettes sur le nez, on retrouve le même confort que chez les principales marques concurrentes. Ca tient bien en place et les lunettes se laissent oublier.

Par temps couvert, les lentilles sont suffisamment claires (indice de protection 2, 32% de transmission de la lumière) pour y voir correctement. Mais comme je l'indiquais plus haut, elles ne pourront être utilisées s'il fait vraiment sombre.

Si quelques rayons de soleil pointent le bout de leur nez, l'écran se teinte pour n'offrir plus que 12% de transmission lumineuse. De quoi être assez bien protégé. En tous cas, suffisant pour la pratique du vélo. Il n'y a qu'à la montagne que cette protection peut être insuffisante, pour skier par exemple. Dans ce cas, des lunettes avec indice de protection 4 sont conseillées. Mais en vélo, un indice de protection 3 suffit amplement.

Concernant l'aspect photochromique, à vrai dire, la différene de teinte entre 12 et 32% de transmission lumineuse est assez faible. Je n'ai donc pu mesurer le temps pour passer d'un état à l'autre.

Pour le côté polarisant, je n'ai pas retrouvé le contraste que l'on retrouve sur certaines lunettes, avec un clien bleu très pétard ou des champs très "verts". Mais les lunettes qui proposent un tel contraste ont un défaut majeur, la plupart des appareils à cristaux liquides ont leur écran qui est totalement noir au travers de ces lunettes.

Ce n'est pas le cas de ces Tyrant 2.0. Tifosi a sans doute fait le choix d'un traitement polarisant plus léger pour éviter ce problème. Car à vélo, cela voudrait dire... plus d'écran de compteur visible. Mais les reflets sont tout de même amoindris. Beaucoup moins de réverbérations de la lumière sur les pare-brise des voitures. Donc, moins d'éblouissement.

Enfin, les larges évents de ventilation permettent en effet de limiter l'apparition de buée par temps froid.

 

En conclusion, ces lunettes offrent pas mal de fonctions et une bonne qualité pour moins de 100€. Tout juste regrettera-t-on que la transmission lumineuse ne soit pas plus importante par faible éclairage. Mais sincèrement, pour la majeure partie du temps où roule un cycliste, cela suffit amplement.

De plus, son design plutôt discret devrait remporter un franc succès chez ceux qui ne veulent pas de lunettes trop voyantes.

Ces lunettes sont disponibles sur bike-original.com, culture vélo, endurance shop, Running conseil, Terre de Running.