BTWIN-News-Run-Ride-White-02.jpgBTWIN-News-Run-Ride-White-03.jpgContrairement à certaines draisiennes, B'TWIN a fait le choix d'équiper ce modèle qui coûte seulement 46€, d'un frein arrière à tambour. Un système sécurisant à la fois pour l'enfant mais aussi pour les parents. D'ailleurs, le freinage est la première chose à expliquer à un enfant, afin qu'il se sente en sécurité. Car bien souvent, ce qui freine les enfants dans leur apprentissage, c'est la peur de ne pas pouvoir s'arrêter.

Le levier de frein est spécialement conçu pour les petites mains des enfants et est donc accessible dès deux ans. La force à exercer dessus est très faible pour obtenir un blocage de la roue.

Le vélo est léger avec seulement 3.5kg. Pas de risques de crevaisons puisque les pneus sont pleins. Enfin, le cadre acier bénéficie d'une garantie à vie, tout comme la potence, le cintre et la fourche. Franchement, que demander de plus pour ce tarif.
Surprise de taille, le vélo n'est pas fabriqué de l'autre côté de la planète, mais en Italie. Rien à dire du côté des finitions, c'est propre. Le montage n'a rien de compliqué, en 3mn c'est monté.

L'avis du testeur

BTWIN-News-Run-Ride-White-01.jpgJusqu'à présent, Lilian utilisait un petit tricycle en bois. Mais lors des promenades en extérieur, il avait du mal à suivre notre rythme de marche. Et puis il voyait régulièrement papa faire du vélo. Ses grands-parents lui ont donc offert pour son anniversaire au mois d'août une draisienne B'TWIN New Run Ride. Les premiers essais n'étaient pas concluants, encore un peu trop petit.
Puis, un 12 octobre, il a voulu réessayer.


Lilian-draisienne-006.jpg

A noter que depuis qu'il fait du tricycle, il utilise un casque. Donc, casque aussi en draisienne, mais étant habitué, il le réclame ! Les bonnes habitudes se prennent tôt et c'est encore plus facile quand papa et maman mettent eux aussi un casque pour aller pédaler.
Tout d'abord assis sur sa draisienne, il a commencé à marcher simplement. Vous le voyez, c'est encore plus de la marche qu'autre chose, mais il faut dompter la bête, puisque par rapport à son tricycle, ça ne tient pas debout tout seul.



Deux jours plus tard, ça va déjà mieux puisqu'il s'est mis à accélérer en s'asseyant sur la selle.



Lilian-draisienne-013.jpg
Enfin, au bout de 6 jours, Lilian se lance vraiment, en accélérant de plus en plus et en appréhendant enfin l'équilibre sur sa draisienne en levant les pieds du sol. Il a au bout de seulement une semaine compris que plus il allait vite, plus il était facile de lever les pieds et garder son équilibre.




Surprenant quand on se souvient de nous, enfants, au moment crucial où nos parents enlevaient les petites roues sur notre vélo. La période où les chutes succèdent aux chutes ! Là, l'équilibre est déjà présent et nul doute que lors du passage à un vélo traditionnel avec pédales, le plus dur aura déjà été appris avec l'équilibre.

Une semaine après, Lilian maîtrise déjà très bien la draisienne. Seul le freinage n'est pas encore au top puisqu'il s'arrête avec les pieds. Il ne se sert du frein que pour déraper....



L'avis des parents

Lors des promenades, la draisienne permet à l’enfant de mieux suivre le rythme de la marche de ses parents. Il va plus vite et s'épuise moins qu'avec son tricycle ou à pied.
Il suffit même que la route soit légèrement en pente pour que les parents soient obligés de se mettre à courir pour ne pas se faire semer par leur progéniture. L'enfant fait du sport, les parents aussi !

Quel régal de le voir évoluer si vite sur un vélo et s'amuser !!
Voilà un achat peu onéreux mais qui devrait amuser Lilian pendant quelques années. Certaines draisiennes sont plus jolies (en bois par exemple), mais sans aucun frein et surtout, pour plus de 100€. Mais pour un apprentissage, une draisienne à 45,95€ suffit. Existe en blanc, rose ou bleu.